Chapitre 06 - Passion & animation

1995 - 1997


Tom Hanks joue pour la première fois de sa carrière une personne réelle, l'astronaute Jim Lovell, dans le film Apollo 13 (1995) qui lui permet de travailler à nouveau avec le réalisateur de Splash, Ron Howard. Depuis qu'il est enfant, Tom Hanks a toujours été passionné par le programme spatiale et ce projet est alors l'occasion de réaliser un rêve d'enfant : devenir astronaute.

“Quand on a tourné la séquence de lancement, dans nos costumes pressurisés, avec les casques sur la tête et l'air qui était pompée dans nos casques, et je n'entendais à travers le micro que les deux autres gars respirer et quand la capsule s'est mise à trembler… Je vous le dis, j'avais l'impression que j'y étais. J'avais vraiment l'impression que j'allais décollé. C'était vraiment excitant.” 1

Apollo 13 est le premier film à être tourné en gravité zéro, grâce à l'aide de la NASA qui leur fournit le KC-135, un avion dont la gravité est réduite afin de simuler l'apesanteur qu'on trouve dans l'espace. L'équipe du film avait au maximum 25 secondes pour chaque prise de vue. Au final, ils comptabiliseront 612 paraboles, qui additionnées font un total de 3 heures et 54 minutes d'apesanteur. Leur record est de 99 paraboles en une seule journée, et ce trois jours d'affilés : plus que ce que font les vrais astronautes.
Grâce à sa solide interprétation, Tom Hanks empoche un Screen Actor Guild de Meilleur Ensemble d'Acteurs et un People's Choice de Meilleur Acteur dans un rôle dramatique. Le film reçoit également neuf nominations aux Oscars et repart avec deux statuettes.

Le premier film d'animation conçu par ordinateur sort en novembre 1995. Dans Toy Story, Tom Hanks prête sa voix à Woody, une poupée cowboy à l'ancienne, le jouet préféré d'Andy.
John Lasseter, le réalisateur, a toujours souhaité Tom Hanks pour le rôle de Woody. Lasseter affirmait que Tom Hanks “... a la capacité de prendre les émotions  et de les rendre attachantes. Même si le personnage, comme dans Une Equipe Hors du Commun, est détestable."
Des séquences de tests utilisant la voix de Tom Hanks de Turner and Hooch le convainc de signer pour le film. Tom Hanks enregistre ses répliques pendant son temps libre entre Une Equipe Hors du Commun et Nuits Blanches à Seattle.
Le film d'animation est unanimement acclamé par la critique. Kenneth Turan du Los Angeles Times déclare que “en commençant par Tom Hanks, qui apporte une valeur inestimable et de la crédibilité à Woody, Toy Story est de mémoire un des meilleur films d'animation, avec tous les acteurs... qui nous font ressentir leur présence.”

Sur un plan personnel, Rita Wilson donne naissance à Truman, leur deuxième fils, le 26 décembre 1995. Tom Hanks est alors père pour la quatrième fois.

Tom Hanks fait ses grands début derrière la caméra avec le film That Thing You Do! dans lequel il sert en tant que scénariste, producteur, réalisateur et acteur. Le film se déroule pendant l'été 1964 et raconte l'histoire d'un groupe de rock, The Wonders, dont la dissolution fut aussi rapide que leur fulgurante ascension à la tête des ventes.

Le rôle principal est tenu par Tom Everett Scott, qui se voit engagé grâce à Rita Wilson qui convainc Tom Hanks de l'engager alors que celui-ci y est d'abord opposé car il lui ressemble trop physiquement.

Pour son premier projet en tant que scénariste et réalisateur, Tom Hanks s'entoure d'amis et de membres de la famille. En effet, le film est produit par Jonathan Demme, le réalisateur de Philadelphia, et Gary Goetzman, qui écrit les chansons du groupes pour le film et avec qui Tom Hanks créera une société de production du même nom que celui utilisé pour la maison de disque dans le film, Playtone. Dans le film on retrouve, dans des rôles plus ou moins importants, sa femme Rita Wilson, son fils Colin, ainsi que sa fille, Elizabeth. Il offre également un rôle à son collègue de Bosom Buddies, Peter Scolari.

Bien qu'il rencontre un succès mitigé au box-office, ne rapportant que 26 millions de dollars aux Etats-Unis, le film est bien reçu par les critiques et démontre le flair de Tom Hanks pour ce qui est d'obtenir de solides interprétations de la part d'acteurs relativement inconnus.

1 : Dossier de presse d'Apollo 13, 1995