Capitaine Phillips : un Piège en haute mer à couper le souffle

26 Novembre 2013


Tirée d'une histoire vraie qui avait marqué l'actualité en 2009, Capitaine Phillips est le récit d'une prise d'otages haletante, qui aura duré quatre jours, au large de l'Afrique. Un thriller à couper le souffle, porté par un Tom Hanks brillant, une fois encore...

L'histoire de Capitaine Phillips nous emmène donc sur un gros porteur de la marine marchande américaine, un bateau qui croise au large de la corne de l'Afrique. Les eaux sont dangereuses et infestées de pirates venus de Somalie, qui attaquent les navires pour récupérer des rançons, dans l'espoir d'une vie meilleure.

Tom Hanks face à d'excellents acteurs somaliens

Le réalisateur des deux derniers volets de la trilogie Jason Bourne, Paul Greengrass, n'a rien perdu de son talent pour filmer les scènes d'action. Celle de la prise de l'énorme navire américain par quatre pirates somaliens faméliques, embarqués sur une frêle esquife, est modèle du genre. Une séquence magnifique et haletante, qui nous laisse "bouche B" et qui clôt une première heure absolument passionnante.

Malheureusement, à vouloir raconter ce fait divers quasiment en temps réel, sans faire la moindre élipse ou presque, Greengrass alourdit sérieusement son récit. La deuxième partie de Capitaine Phillips est alors nettement plus longuette et la fin inéluctable peine à pointer le bout de son nez.

Mais pas de quoi entraîner cet excellent thriller vers un naufrage, car la performance des acteurs assure le spectacle à elle toute seule. Tom Hanks, évidemment, touchant, courageux et plein de nuances, qui briguera sûrement un nouvel Oscar en février prochain. Mais aussi les jeunes comédiens Somaliens, tous originaires de cette partie désoeuvrée de l'Afrique, qui donnent une humanité émouvante à ces pirates désespérés. Capitaine Phillips évite ainsi soigneusement le piège manichéen des gentils américains face aux affreux méchants preneurs d'otages. Bref, un thriller excitant et intelligent.

Par Charles Martin

Source : Reviewer