Chapitre 09 - Années chargées

2004 - 2006


2004 est une année chargée pour Tom Hanks. Trois films sortent à seulement quelques moins d'intervalle. Le premier projet de Tom Hanks en 2004 marque son retour à la comédie délirante avec le remake par les frères Coen du classique britannique, Ladykillers (2004) dans lequel un professeur du Sud dirige un groupe de voleurs pour braquer un casino.

Il fait ensuite équipe avec Steven Spielberg pour la troisième fois pour Le Terminal (2004), où il joue un immigré de l'Europe de l'Est, Viktor Navorski, qui se retrouve coincé au terminal de l'aéroport de New York à cause d'un problème de passeport et un conflit dans son pays. Le film se base sur une l'histoire vraie d'un immigrant iranien qui a vécu plusieurs années à l'aéroport Charles de Gaulle de Paris.

Bien que Viktor soit originaire de Krakozhia, un pays fictif, la langue qu'il parle dans le film est du bulgare et il garde son accent lorsqu'il parle anglais. Tom Hanks a expliqué que l'accent et la langue utilisé est un hommage à son beau-père dans la vie réelle, le père de Rita Wilson, qui est Bulgare et parle plusieurs langues étrangères.

On ne change pas une équipe qui gagne : Robert Zemeckis et Tom Hanks travaillent ensemble une troisième fois sur un adaptation ambitieuse du livre pour enfants, Le Pôle Express (2004) utilisant une toute nouvelle technologie qui permet à Tom Hanks de jouer cinq personnages différents dans le film. Bien que le film soit un film d'animation, les mouvements des acteurs sont enregistrés par une combinaison spéciale, couverte de capteurs, tandis que les objets et les paysages sont ajoutés par ordinateur.

En 2005, Tom Hanks retourne dans l'espace pour narrer et produire le court documentaire IMAX, Magnifique Désolation : Marchons sur la Lune 3D, un voyage dans l'aventure la plus extraordinaire de l'humanité. Le film est une vitrine des explorations passés, présentes et futures tout en permettant aux spectateurs de connaitre l'expérience de marcher sur la Lune, tels les astronautes des programmes Apollo.

La même année, Tom Hanks est élu Vice-Président de l'Académie des Oscars (Academy of Motion Picture Arts and Sciences).

Faisant ainsi son retour dans des rôles plus dramatiques, Tom Hanks interprète le professeur Robert Langdon dans l'adaptation du best-seller controversé de Dan Brown, le Da Vinci Code (2006). L'adaptation tant attendue du roman ne reçoit pas de très bonnes critiques en raison du sujet controversé qui y est abordé (une possible descendance de Jésus) et de la déception de beaucoup de lecteurs. Cependant, le film remporte plus de 200 millions de dollars aux Etats-Unis et plus de 700 millions de dollars dans le monde entier.

Après avoir prêté sa voix pour un petit rôle dans le film The Simpsons (2007), Tom Hanks est l'un des narrateurs de The War (PBS, 2007-08), une série documentaire époustouflante et complète de Ken Burns qui raconte l'histoire d'américains ordinaires s'étant battus pendant la Seconde Guerre Mondiale.